Saïd Hammouche, Promoteur de l'Ascenseur pour tous
La Tribune - vendredi 28 juin 2019

INCLUSION : À la tête de Mozaïk RH, cet entrepreneur œuvre pour améliorer le recrutement des personnes issues de la diversité.

Saïd Hammouche, 48 ans, veut lutter contre ce qu’il appelle « le paradoxe français » : « l’image négative des banlieues qu’on véhicule ne correspond pas du tout à ce que je vis. Le pire, ce sont  les entreprises qui disent : on n’arrive pas à recruter, alors que les quartiers sont un réservoir de potentiels. Or je connais de nombreux jeunes qui envoient 200 CV sans obtenir de réponse. »

C’est pour déconstruire cette vision et fluidifier les échanges entre ces  deux  univers qui peinent à se rencontrer qu’il crée en 2007 l’association Mozaïk RH. C’est l’époque où on commence à évoquer les discriminations dans l’emploi, après le rapport de Claude Bébéar, le patron d’Axa, qui aboutit à la Charte de la diversité. Avec un groupe de copains, ce titulaire d’un DESS de conseil en développement économique et social décide de créer un cabinet de recrutement associatif. « J’avais cartographié les acteurs : ceux du service public de l’emploi (Pôle Emploi, Apec, missions locales), les sociétés privées qui répondaient aux  commandes de ces administrations, et les acteurs privés qui aidaient entreprises et sociétés d’intérim à recruter. J’ai vu qu’il manquait un acteur capable de défendre une vision d’un recrutement inclusif », raconte Saïd Hammouche. Il rejoint une première structure, APC (Agir pour la compétence), lancée en  2004, qui devient trois ans  plus tard Mozaïk RH, une association qui pose les bases de l’entrepreneuriat social, un concept nouveau. En cette année 2007, Azouz Begag est ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances ; la Halde (Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité)  mène des  actions en faveur de la diversité ; et les premières études de l’Institut Montaigne rassemblent des données sur le sujet.

Saïd  Hammouche se met en disponibilité de l’administration – il travaille alors au rectorat de Paris – et se lance dans l’aventure. Un an après sa création, Mozaïk RH emploie trois personnes. Elles sont cinquante aujourd’hui, et l’association est présente en région (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Pays de la Loire  et Île-de-France). Toute une  nébuleuse a surgi autour de l’association mère, qui est devenue un groupe. La Fondation Mozaïk a pour mission d’accélérer l’inclusion des talents issus des territoires les moins privilégiés. Deux structures commerciales, Mozaïk Recrutement et Mozaïk Conseil, proposent, pour la première, des profils – du junior au cadre dirigeant –, pour la seconde, un conseil aux managers et aux organisations sur les sujets d’inclusion économique. Deux  autres initiatives non commerciales, Mozaïk Campus et Mozaïk Lab, accompagnent les candidats à l’emploi. « Nous essayons de  produire nos propres solutions », indique le président du groupe, dont le revenu est d’environ 3 millions d’euros, avec des budgets en croissance de 30% par an. En juin 2018 est  lancée la plateforme Diversifiezvostalents.com, destinée à mettre en relation gratuitement les demandeurs d’emploi, qui bénéficient d’un bilan professionnel, et les recruteurs. « Grâce à un algorithme, on présente aux entreprises une short-list automatisée avec des taux de compatibilité très élevés  », se félicite Saïd Hammouche, fier d’avoir inventé le « premier vivier qualifié et intelligent sans discrimination ».

Ses efforts pour aider les demandeurs d’emploi issus des quartiers intéressent politiques et grands patrons. Le député Gabriel Attal, les secrétaires d’État Adrien Taquet et Sibeth Ndiaye, le Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire, Christophe Itier, l’administrateur directeur général de BNP Paribas, Jean-Laurent Bonnafé, le PDG du groupe SFR, Alain Weil, et le président France de Novartis, Frédéric Collet, sont venus, le 11 juin, assister à l’inauguration de L’Ascenseur, une maison de l’égalité des chances située dans le quartier de la Bastille, à Paris. L’immeuble haussmannien de huit étages accueille, sur 2300 m2, une vingtaine d’acteurs de l’économie sociale et solidaire. Article 1, qui accompagne élèves et étudiants issus de milieux modestes, et Mozaïk RH en occupent la moitié, l’autre moitié hébergeant des associations et des sociétés comme l’Institut de l’Engagement, l’Institut Télémaque, les Concerts de Poche ou YES Akademia. « Il y a une cohérence à installer au même endroit plus de 200 collaborateurs  qui œuvrent à améliorer l’égalité des chances », souligne Saïd Hammouche. BNP Paribas prend en charge le loyer du rez- de-chaussée de  400 m2,  où seront organisés des  événements.  « Ces dirigeants cherchent à collaborer avec nos associations de manière concrète, et la formule du guichet unique me semble efficace », note le fondateur de Mozaïk RH.

Il vit toujours à Bondy mais, malgré le succès de ce genre d’initiative citoyenne, l’évolution est encore trop lente aux yeux de Saïd Hammouche, qui veut interpeller pouvoirs publics et entreprises : « L’inclusion économique n’est pas une histoire d’argent. On peut construire des  partenariats malins et peu onéreux. Mais ça ne va pas assez vite. Nous avons besoin d’un changement systémique. » 

Sa solution : dédier des budgets aux publics discriminés en raison de leur origine sociale, géographique, culturelle, qui ont 2,5 fois moins de chances de trouver un travail à compétences égales. « Il faut donner accès à l’information sur les besoins des entreprises à ces populations », avance le père de famille, qui vit toujours à Bondy (Seine-Saint-Denis). Parallèlement, il faut  convaincre les recruteurs de diversifier leurs employés. « D’après McKinsey, les entreprises qui s’engagent sur la diversité bénéficient d’un gain économique de 35%. » Un argument que Saïd Hammouche compte bien marteler pour qu’intervenants publics et  privés accélèrent leurs efforts.

Mozaik RH 23, rue Yves Toudic 75010 PARIS
SIRET : 502 119 449 00069 APE 7010Z

Newsletter

Abonnez-vous !

Pour ne rien rater de l'actualité de Mozaïk RH.

Good  work!